Ah, que je me sens heureux à l'approche de ce moment intime…
Ce moment cyclique où ma petite Terra, compagne sublime,
Vient folâtrer au plus près de son amant éternel
Et embraser le feu de son désir charnel.

Quand les frissons parcourent les orgasmes de cette terre
Déclenchant alors en moi mes éruptions solaires,
Mes rayonnements ardents entrent aussitôt en lice,
Apportant une paix sereine au cœur de ce solstice.