Elles sont là, attendant une information,
Les sens aux aguets, scrutant l’horizon ;
Toutes deux attachées par ce trait d’union,
Elles échangent en une sorte de communion.

Il est là-bas, affrontant une grosse tempête,
Ne bravant rien, trop fragile dans sa tête,
Pouvant à tout moment ne plus se battre
Et perdre à jamais l’envie de combattre.

Ses rares messages manquent de certitude
Et sont plutôt source de grande inquiétude,
Mais ils leur permettent d’échanger,
De dialoguer, et surtout de se rassurer.

Elles sont heureuses de se communiquer
Une petite indication pour pouvoir se parler
Sans ambiguïté, sans aucune rivalité ;
Il n’y a là qu’une simple et belle amitié.

Se quémandant chacune des nouvelles,
Les voilà réunies dans une relation virtuelle,
Attendant patiemment l’éventuel retour
De cet aventurier, éternel troubadour.